Section 6. Approche prospective: propositions d'action

Proposition n 1

Développer la recherche sur la méthodologie de l'évaluation des logiciels existants pour répondre au souci légitime de suivi et de contrôle des expériences de terrain.

Les indispensables " recherches-action " menées sur le terrain par les enseignants et les chercheurs souffrent de ne pas disposer d'outils de diagnostic et d'observation pour l'évaluation des dispositifs qu'ils utilisent pour leurs expériences. Une manière de soutenir ce travail d'innovation serait de développer un programme de recherche intercantonal dont le principal objectif serait la mise au point d'indicateurs fiables, reproductibles et acceptés par l'ensemble de la communauté des chercheurs. Nous avons déjà mentionné que des programmes analogues ont été conduits avec succès aux Pays-Bas, en Grande Bretagne et aux Etats-Unis (voir section 2). Nous avons aussi montré qu'une telle initiative suppose une collaboration plus étroite entre les équipes de recherche " fondamentale " et celles qui soutiennent les recherches de " terrain " (Thème 1: Evaluation des produits et Thème 4: Enquêtes sur les usages).

Du point de vue disciplinaire, un tel projet nécessite la collaboration de psychologues et de pédagogues spécialisés dans les questions d'évaluation et de mesure de performance. Ce projet devrait aussi avoir une dimension collaborative et se dérouler sur un temps raisonnablement long avec une mise à jour continue des données. Les équipes impliquées dans une telle opération formeraient un véritable " observatoire des technologies " et devraient travailler à distance pour rester proches des problèmes spécifiques à chaque canton. Un tel " collaboratoire " pourrait prendre appui sur l'expérience acquise dans ce domaine part les communautés scientifiques qui se sont formées sur le réseau Internet (celle des écologistes ou des biologistes, par exemple).

Sur le fond, ces évaluations ne devraient pas se contenter de réaliser de simples comparaisons " présence " versus " absence " d'un logiciel pour enseigner tel ou tel point du programme. Les travaux publiés dans ce domaine prouvent que ces évaluations sont plus sensibles et plus intéressantes si elles portent sur la mise à l'épreuve de véritables scénarios pédagogiques impliquant des séquences de durées significatives et couvrant de larges parties du curriculum.

Une retombée importante d'une telle initiative pourrait être la construction d'une banque de données " on line " de curricula incluant les nouvelles technologies comme support de cours. Les enseignants pourraient utiliser ces séquences et participer directement au processus d'évaluation en faisant connaître leur point de vue sur le modèle des expériences déjà conduites par le CIP à Genève.



PNR33 - NFP33 - 9 NOV 1996

Generated with Harlequin WebMaker

TECFA Research * AGORA PNR33 - NFP33