Section 6. Approche prospective: propositions d'action

Proposition n 2

Développer la recherche sur l'utilisation des NTI comme dispositifs expérimentaux pour la recherche fondamentale en sciences de l'éducation et en psychologie.

Pour le chercheur, l'informatique n'est pas seulement un outil sophistiqué pour réaliser de belles mises en page et des graphiques convaincants, c'est aussi et avant tout un langage de formalisation. Formaliser, c'est décrire à l'aide d'objets manipulables par des opérateurs les relations qui existent entre les éléments supposés d'une structure complexe. Formaliser, c'est aussi communiquer de manière intelligible cet ensemble de relations. Les langages informatiques ont atteint un tel niveau de réalisme que les sciences humaines ont maintenant la chance d'avoir à leur disposition des langages qui leur permettent de représenter les connaissances avec des formalismes proches de ceux du langage naturel et de la manipulation directe des objets réels. Cette évolution a considérablement changé la nature des programmes que l'on peut concevoir pour aborder les problèmes d'apprentissage du fait que ceux-ci sont étroitement liés à la manipulation des connaissances que l'on souhaite enseigner.

Cette approche formelle n'implique pas d'avoir à faire l'hypothèse d'un isomorphisme entre les modèles formels et les processus qu'ils représentent. Quand un chercheur utilise un système à base de règles pour modéliser une stratégie de résolution de problème, il ne confond pas son modèle avec les processus cognitifs du sujet humain. Pas plus que le langage n'épuise la compréhension des processus cognitifs sous-jacents à leur production. Le développement de dispositifs expérimentaux pour étudier en compréhension les processus d'acquistion des connaissances est un défi scientifique désormais à notre portée. Il importe cependant que le chercheur ait conscience des limites inhérentes à toute investigation expérimentale. Ces dispositifs doivent aussi être des révélateurs de processus et non seulement de simples simulateurs de comportements. De plus il est possible d'imaginer que ces dispositifs soient dotés d'une interface expérimentateur qui permettrait de moduler, avec une précision non atteinte par les dispositifs conventionnels, les principaux paramètres d'une expérience.

Que pourrait nous apporter de telles recherches ? En premier lieu, elles peuvent contribuer à mieux comprendre les mécanismes de base de tout apprentissage. Les thèmes porteurs sont ceux où les techniques informatiques ont déjà prouvé qu'elles pouvaient contribuer à renouveler les problématiques classiques. L'étude des processus de résolution de problèmes figure en bonne place dans ce palmares (Nathan et al. 1993; Reusser, 1990; ...). La lecture et les mécanismes de compréhension (Rouet, 1994) sont aussi de bons candidats. Mais il ne faudrait pas négliger les recherches sur la métacognition et ses effets sur l'apprentissage qui bénéficient avec l'ordinateur d'un effet lié à la possibilité de " réifier " sur l'écran les processus cognitifs supposés de l'apprenant. Cette orientation a prouvé sa validité et constitue un pôle stable de recherche alimenté par les problématiques traditionnelles de la psychologie cognitive et des recherches en éducation.

Ces techniques expérimentales peuvent aussi nous aider à approfondir nos connaissances sur des comportements plus spécifiques à l'univers des NTI: la navigation et la recherche d'information dans les hypertextes, la collaboration assistée et médiatisée par ordinateur, ou encore l'impact des systèmes d'aide sur la résolution de problème. Il va sans dire que cette orientation de recherche peut s'enrichir de nouveaux problèmes au fur et à mesure du développement des technologies. Le danger est de voir dans chaque activité suscitée par l'informatique une " nouveauté ". C'est au chercheur que revient la responsabilité d'être attentif aux invariants " cognitifs " induits par l'utilisation de l'ordinateur et d'exclure de son champ d'investigation des phénomènes plus éphémères liés aux bizarreries d'une interface ou d'un dispositif sans avenir.

Les dispositifs conçus pour de telles expériences n'ont pas forcément vocation à être utilisés en classe et le chercheur a la responsabilité d'informer les enseignants avec la plus grande objectivité possible sur le domaine de validité de ces travaux exploratoires. Souvent, les médias ne lui facilitent pas la t,che en confondant les résultats de ces travaux de laboratoire avec des applications prêtes à l'emploi. Cette course au " spectaculaire " a souvent des effets dévastateurs dans le monde des enseignants qui ressentent une culpabilité à l'idée d'être dépassés par le monde auquel ils doivent préparer les enfants. Ces derniers doivent en effet gérer au quotidien et sur la durée des activités qui supportent mal l'improvisation et les effets de mode.



PNR33 - NFP33 - 9 NOV 1996

Generated with Harlequin WebMaker

TECFA Research * AGORA PNR33 - NFP33