UNIGE



Se rendre à
TECFA UniPignon bureau 512
| aussi... IUFE-pavillon Mail bureau 241 |

barre de nav. TECFA F.Lo Ma page d'ccueil Publications F.Lo Ressources F.Lo Projets F.Lo Planning F.Lo Divers liens Activités Calvin de F.Lo Activités CPTIC de F.Lo Activités LME de F.Lo TECFA Welcome

Blog Bio-Tremplins, dernière publication:

Comment les moustiques nous détectent, les répulsifs efficaces et l'"utilité" des moustiques … 10 Aug 2019

L'efficacité et les mécanismes d'action des "répulsifs" à moustiques.

Les moustiques nous détectent par une succession de stimuli : le  CO2  pulsé et la chaleur puis des odeurs émises par la peau, pas encore toutes identifiées mais comprenant l'acide l-lactique. Le DEET (N,N-dimethyl-m-toluamide) est le composant actif (entre 1% et 98%) de la plupart des "répulsifs". Il agirait doublement en rendant les récepteurs olfactifs des antennes insensibles (une sorte de brouillage) et - du moins chez la drosophile- en activant des neurones du dégoût (Ditzen, et al., 2008, Lee, et al., 2010).
Des tests sur l'efficacité de nombreux produits avec DEET et alternatifs par Rodriguez, S. D.,et al. (2017) concluent que le DEET est le plus efficace de loin. Malgré son odeur désagréable et son effet sur les plastiques, les millions d'utilisateurs - qu'il a protégé de maladies graves depuis des décennies (Swale, D. R., & Bloomquist, J. R. 2019) n'ont pas mis en évidence de problèmes sérieux.
Les dispositifs à ultrasons testés n'ont pas d'effet. Les bougies à la citronnelle et les mélanges d'essences de plantes testés sont d'une odeur bien plus agréables, mais... ne déplaisent guère aux moustiques ! Seul le PMD, extrait d'huile d'Eucalyptus citronné semble avoir une certaine efficacité (Rodriguez, S. D.,et al., 2017).
L'apparition de d'insensibilité génétiquement transmise au DEET (Warren, 2010) ne surprendra pas eux qui savent utiliser les modèles de l'évolution. Cela fournit un bon exercice pour les élèves : expliquer comment les mutations et  la sélection naturelle permettaient de prédire cette résistance.
Un débat sur l'utilité des moustiques (Fang, J., 2010) ici - et l'implicite créationniste de la question posée en ces termes - termine cette publication Jump-To-Science. Cette approche tremplin vers les science qui se construit vous encourage à savourer le plaisir d'aller lire les articles d'origine. Comment  Obtenir un article mentionné

Les moustiques nous détectent à l'odeur, à la chaleur, et au CO2

Il nous détectent par le CO2 Pulsé ( cf. Bio-Tremplins  La malaria, la piste du CO2 pulsé)  Turner, S. L. et al. (2011)


Fig 1... cliquer ici pour lire la suite.


Expériment@l

Expériment@l


News @ Nature | Science Now | The Naked Scientist