!  EVENEMENT REPOUSSE  !

En raison des contraintes sanitaires, le colloque FITE originellement prévu pour accompagner la leçon publique du Prof D.K. Schneider est repoussé à une période plus propice aux échanges et manipulations en présence. Le DKS Day prend le relais, pour une communication plus hands-off (lien vers le site disponible prochainement !).

COLLOQUE

Le colloque Francophone International sur les Technologies Educatives se tiendra à Genève, Suisse. Une date sera fixée dès que des conditions sanitaires plus favorables à une rencontre hands-on seront réunies.

Ce colloque est organisé par l'unité TECFA de la Faculté de Psychologie et des Sciences de l'Education (Université de Genève). Ce colloque a pour objectif d'échanger sur les dernières avancées de la recherche et des pratiques dans le domaine des technologies éducatives. Le thème des “nouvelles approches constructionnistes à l’ère du numérique” met particulièrement l'accent sur les technologies de fabrication digitale dans et pour l’éducation. En outre, ce colloque sera également l'occasion pour le Prof. Daniel K. Schneider de donner sa leçon publique.

Jeunes chercheurs
Les jeunes chercheurs sont encouragés à organiser et/ou à prendre part active dans les ateliers (cf. descriptif des soumissions).

THEME

Nouvelles approches constructionnistes à l’ère du numérique

Les Makerspaces, Hackerhouses ou FabLabs sont autant d’espaces physiques dont la visée est de permettre à toute personne intéressée de rejoindre une communauté autour de projets de conception, de fabrication voire de réparation d’objets. Ces temples du do-it-yourself sont des lieux de partage (idées, compétences, designs, objets) qui offrent un accès à du matériel, des techniques et des outils dont des technologies de fabrication numérique (impression 3D, découpe laser, broderie machine, électronique, etc.).

Learn-Make-Share (Apprendre-Faire-Partager) sont les valeurs portées par ces espaces. Dans le monde l’éducation, ces laboratoires sont associés à l’approche constructionniste de l’apprentissage développée par Papert. Dans cette approche, il s’agit ainsi d’apprendre en fabriquant des « entités publiques » qui soient partageables avec la communauté (Papert, 1991, p.1).