MENU
PRESENTATION DE L'INSTITUTION

 
PRESENTATION DE L'INSTITUTION

 
Introduction

L’institution que nous avons choisie pour travailler sur les besoins de formation et pour chercher les moyens de les combler au travers d’outils informatiques est un club de natation. En effet, l’un d’entre nous y a travaillé pendant 8 ans. 

Ce club est privé. Il utilise les locaux d’une piscine scolaire, dans la région genevoise. Le club dispose de la piscine en dehors des heures scolaires, c’est-à-dire, les lundi, mardi, jeudi et vendredi dès 16h30 et le mercredi toute la journée.
Les cours sont d’une durée de 30 minutes pour les cours de base et d’1 heure pour les entraînements ; c’est-à-dire dès que les élèves nagent sur une longueur de 25m sans s’arrêter, avec une profondeur de 2m. Le club prévoit 1 ou 2 heures de natation libre par jour, où n’importe qui peut venir nager, en devenant membre du club.
Ce club est composé d’une directrice secondée par un comité (~6 personnes) et d’une trentaine de moniteurs. Les moniteurs sont la plupart d’anciens élèves du club. 
 

La formation existante

Lorsqu’un jeune moniteur commence à donner des cours, il s’occupe premièrement du « jardin d’enfants » ; c’est-à-dire qu’il joue avec les plus petits, dès 3½ ans afin de les habituer à l’eau. Ce cours n’ayant lieu qu’une demi-heure, les nouveaux moniteurs se mettent ensuite avec un autre moniteur plus ancien, un peu comme un stagiaire. Ainsi, la formation se fait dans l’eau, dans la pratique quotidienne des cours. En outre, les moniteurs suivent de temps à autre des séances de théories et de pratiques, où les rudiments sont remis à jour. Ils ont également reçu, lorqu’ils ont commencé ce travail, une brochure donnant des conseils pratiques, pédagogiques et techniques, pour l’enseignement de la natation. 

En ce moment, tout un travail sur cette brochure vient d’être fait, afin de la rendre plus accessible aux moniteurs. En effet, la directrice s’est rendue compte que ce fascicule n’était point lu et qu’il fallait y remédier. Il était aussi nécessaire de la remettre à jour. Ainsi, quelques anciens moniteurs ont cherché à produire un document attractif et pratique, afin d’être véritablement utilisé comme un document de travail par tous les moniteurs. D’une part, il servirait à donner quelques points de repères théoriques corrects à tous les moniteurs, notamment aux nouveaux. D’autre part, il permetterait d’unifier les enseignements, pour que les élèves passant d’un moniteur à un autre ne soient pas totalement destablilisés.
 

Besoins de formation

Les besoins de formation de ce club de natation sont nombreux. Il y a d’abord des besoins plus généraux :
- La sécurité : certaines règles devraient être données et appliquées par tous. En effet, un accident est si vite arrivé ! Il y a les dangers dans les alentours du bassin, comme les catelles qui glissent ; ou pendant la nage, comme lorsque les enfants plongent : s’ils piquent vers le fond, ils risquent de se casser les dents. Ces règles de sécurité sont parfois toutes petites, mais elles sont nécessaires. Une formation dans ce sens serait donc utile pour tous les moniteurs, surtout au début.
- Les cours de samaritains : lorsqu’on devient moniteur, il est nécessaire de passer un brevet de sauvetage, malheureusement, il n’y a aucune obligation de reprendre des cours de « rafraîchissement ». Les moniteurs ne sont donc pas toujours dans les meilleures conditions  pour sauver  quelqu’un qui se noierait. Bien-sûr, ça n’arrive pas tous les jours et même cela ne s’est encore jamais passé là-bas. Toutefois, il ne faut jamais dire « jamais ». Il serait donc bien d’avoir au moins une fois par année, un cours de rappel des rudiments du sauvetage, surtout de façon pratique, mais aussi théorique.

 D’autres besoins de formation se situent dans le domaine propre de l’enseignement de la natation :
- La continuité de l’enseignement : les cours donnés par les moniteurs sont parfois très différents entre les uns et les autres. Il serait donc nécessaire d’avoir un document utilisé réellement par chacun pour que les élèves qui passent d’un moniteur à l’autre ne soient pas perdus.
- Des connaissances techniques : plusieurs des moniteurs sont d’anciens élèves, pourtant, ils n’ont pas de tests de nage à faire pour le devenir. Leur technique peut donc laisser à désirer. Ainsi, dès qu’un moniteur doit enseigner aux plus grands les techniques spécifiques de la brasse, du dos, du crawl et surtout du dauphin, ils sont souvent pris au dépourvu. Pour pallier à ce manque, il faudrait prévoir que les moniteurs qui en ont besoin puisse trouver les ressources nécessaires, surtout qu’en ce moment, il y a de moins en moins d’anciens moniteurs qui savent eux-mêmes ces techniques.
- Des idées pédagogiques : dans le cadre d’un club de natation, on enseigne la nage – évidemment ! –. Ainsi, cela fait partie du domaine pédagogique, pourtant aucun moniteur, à moins qu’il ne suive lui-même une formation pédagogique dans le cadre de ses études, n’a réellement de bases pédagogiques, si ce n’est celles qui sont intuitives… Il serait donc bien que chacun puisse recevoir quelques conceptions théoriques dans ce domaine, afin qu’ils puissent mieux s’adapter aux élèves et prendre en compte leurs différences.
 

Conclusion

C’est à partir de ces données que l’idée est venue de prendre ce club pour chercher des moyens de formation à travers l’informatique. En effet, un club de natation comme celui-ci a, nous l’avons vu, des besoins de formation et l’informatique pourrait être une solution envisageable. Bien-sûr, nous nous centrons sur ce club, mais les logiciels pourraient tout à fait être vendus à d’autres clubs de natation ; nous ne nous limitons pas strictement à ce club.
 

Retour au début