Cette image doit représenter une source d'eau. Selon la définition du Grand Larousse, ce terme se définit comme suit: "Eau sortant naturellement du sol; lieu où elle sort." L'image est constituée d'unpaysage rocheux au travers du quel coule un cours d'eau, ce dernier aboutissant dans un point d'eau. A l'arrière plan, une forêt a été placée. Mis à part la beauté ésthétique du paysage, il convient de souligné l'absence totale de correspondance entre la définition et la représentation graphique. En effet, l'élément de base qui réside dans la formation d'un cours d'eau à partir d'un point d'eau n'est pas présent.L'existance naturelle théorique d'une source n'est pas non plus mise en évidence, du fait qu'un cours d'eau se jette dans la soi-disante source. Elle n'engendre pas, elle est engendrée, ce qui est en opposition avec sa définition.

Synthèse des résultats:
 
Nombre de termes cités 13
Terme le plus souvent cité Rocher (9 fois)
Nombre de personne ayant cité le terme correct 1
Poids spécifique 50
Poids total 3,3
Taux d'efficacité monosémique 0,03
Résultats complets
On constate dans un premier temps que l'interprétation de cette image a abouti à de nombreux items différents. De plus, le terme le plus souvent cité n'est pas la réponse correcte attendue. En effet, la notion de source n'a été mentionnée qu'à une seule reprise, avec de plus un pourcentage de certitude relativement peu élevé. Ces données ont pour conséquence d'attribuer à cette image un poids total très faible. On peut en déduire que le peu de pertinance de cette image a incité les personnes questionnées à se limiter à une description détaillée (rocaille, faliase chute, rivière, ruisseau...).

 
Légende du graphique:
la source le rocher la cascade
Cette image nécessite une remédiation complète, car les résultats observés mettent en évidence de manière flagrante son fort taux de polysémie. S'il est vrai qu'une source d'eau se trouve principalement en altitude, les rochers ne sont pas des caractéristiques spécifiques de sa représentation et sont ici source d'erreur. Il serait ainsi judicieux de ne point les mettre autant en évidence. De plus, le point essentiel devrait être le point d'eau lui-même, de ce fait il est nécessaire qu'il occupe une place centrale sur l'image. Le fait d'associer un cours d'eau à la source est très judicieux, cependant, pour être conforme à la définition du terme, il serait plus logique de le faire partir, descendre, de la source, et non pas d'en faire un point d'arrivée comme sur l'image.


/menu/introduction/procédures/analyse/conclusion/