Section 2. Approche disciplinaire: mise en perspective des démarches

La Sociologie et l'économie de l'Education

Dans les années 60 et 70, l'apport principal de la sociologie de l'éducation tournait autour du rapport entre école et classes sociales. Depuis les vingt dernières années, son champ d'investigation s'est considérablement étendu: l'école et la salle de classe sont devenues des lieux d'investigation sociologique à part entière (Hutmacher, 1989). Le regroupement des élèves et leur encadrement, autrefois domaines réservés des pédagogues et des psychologues, sont devenus des objets d'études légitimes pour la sociologie de l'éducation. De plus, on voit aujourd'hui se développer une sociologie de la norme et de la déviance scolaire, une sociologie des établissements et des systèmes de formation analysés comme des organisations formelles. Ce mouvement de la sociologie en direction des systèmes de formation s'est accompagné d'un affinement de l'analyse des rapports entre ces systèmes et leur environnement. La sociologie de l'éducation s'intéresse ainsi aux rapports entre la formation initiale, la formation continue et le travail; aux liens entre famille et école et, enfin, aux rapports entre médias et écoles. C'est à ce titre que la sociologie de l'éducation a inclu dans son programme une analyse des effets des grandes transformations économiques sur les systèmes de formation (Felder, 1989).

* Felder D. (1989) - L'informythique, ou l'invention des idées reçues sur l'ordinateur à l'école. Cahiers du Service de la Recherche Sociologique, n29.

* Hutmacher, W. (1989) - Introduction au rapport d'activité du service de la recherche sociologique. GenËve: Département de l'Instruction Publique.


La sociologie de l'éducation
L'économie de l'éducation

PNR33 - NFP33 - 9 NOV 1996

Generated with Harlequin WebMaker

TECFA Research * AGORA PNR33 - NFP33