Section 1. Etudes de Cas: les projets

Etude n 8: Auswirkungen der Computerbenutzung im Bildungswesen, Karl Frey, ETHZ
Description

 

K. Frey est l'auteur d'un rapport sur les effets de l'utilisation de l'ordinateur dans l'enseignement qui nous a été maintes fois cité au cours de nos visites auprès des équipes de recherche. Ce document représente un type de recherche décrite dans la première partie du rapport, à savoir les enquêtes de grande envergure ou " survey ". La métaanalyse (Glass, MacGaw, Smith 1981) est l'une des méthodologies envisageables pour de telles études. Elle consiste à résumer un grand nombre d'observations en un indice d'efficacité[14] dont les meilleures valeurs se situent autour de 1.

K. Frey représente la tradition de recherche germanique, à visée pragmatique, qui a une certaine influence sur la recherche en Suisse alémanique.

Le rapport de 1988 s'intitule "Effets de l'utilisation de l'ordinateur dans l'enseignement: une vue d'ensemble de l'état actuel des connaissances empiriques". Un résumé de ce rapport est paru dans Interface 2/93. Nous reprenons ici les conclusions de ce rapport parce qu'il représente bien l'état de l'intégration de l'informatique à son origine et qu'il peut servir de point de départ pour une comparaison avec l'état actuel de l'intégration des NTI dans l'enseignement.

Conclusions du rapport de 1988

 

(tiré et traduit de "Auswirkungen der Computerbenutzung im Bildungswesen: Ein Ueberblick über den heutigen Stand des empirischen Wissens", 1988)

Les plus grands effets de l'EAO se trouvent dans le domaine de la pédagogie curative (Behindertenpädagogik). On constate une efficacité double (0.6) dans ce domaine comparé aux enseignements traditionnels.

Les élèves qui ont des difficultés scolaires profitent plus que les autres de l'enseignement assisté par ordinateur.

Depuis l'apparition des ordinateurs dans la classe, les contacts entre les élèves se sont intensifiés, les discussions concernant le cours dispensé sont plus nombreuses. La communication favorise le transfert de connaissances à un domaine connexe à celui qui est enseigné. On observe le même effet d'intensification des échanges avec les jeux vidéo chez les jeunes garçons.

Il faut soigner l'introduction de l'EAO dans l'enseignement traditionnel en l'accompagnant de consignes et d'informations annexes. Si ce point est négligé, jusqu'à 30% des classes peuvent voir baisser l'efficacité de l'enseignement.

L'ordinateur dans l'enseignement accentue les différences entre garçons et filles. Les filles ont généralement une représentation de l'ordinateur comme un dispositif froid et trop technique.

Cette différence n'est pas due à une moindre capacité de programmation des filles. Au contraire, dans les tests, elles sont aussi douées que les garÁons si ce n'est meilleures.

Une des solutions proposées pour combler ces différences consiste à séparer les classes pour les cours d'introduction, de les faire donner par une maîtresse et d'y traiter des thèmes pertinents pour les filles. Il y a 30 ans les garçons avaient un net retard en grammaire, en orthographe et en lecture, retard aujourd'hui rattrapé. Toutefois, en considération du souci d'égalité, il y a peu de chances qu'on en vienne à de telles mesures.

L'utilisation de l'ordinateur comme complément de l'enseignement traditionnel n'amène pas d'amélioration, mais modifie positivement l'attitude des élèves pour la branche enseignée.

Il faut maintenir les simulations en chimie ou en économie aussi courtes que possible.

L'apprentissage de LOGO, BASIC ou PASCAL n'entraîne pas de développement des capacités de résolution de problèmes et d'analyse. Ces capacités sont dépendantes d'un savoir dans lequel elles peuvent s'appliquer.

En 1987, il y a environ 10% des jeunes qui utilisent régulièrement l'ordinateur à la maison, pour programmer ou jouer. Ceux-ci lisent autant, voire plus que leurs contemporains, des revues scientifiques (Fachzeitschriften) plutôt que des poèmes ou des illustrés.

L'apprentissage organisé par ordinateur devient efficace et apprécié à partir de 10/11 ans. On ne peut toutefois utiliser ce procédé avec des ordinateurs isolés, or 80% des machines ne sont pas reliés en réseaux.

- L'efficacitÈ globale de l'EAO croÓt. Ceci est d l'amÈlioration des programmes, des machines et du savoir-faire pÈdagogique. Il faudra en tirer des consÈquences pour la politique et la planification de l'enseignement.

- L'investissement doit Ítre modÈrÈ pendant 5 6 ans pour Ítre massif au milieu des annÈes 90, lorsque des machines qui sont capables de traiter texte, graphiques et vidÈo seront disponibles un prix abordable.

Outre ce rapport, K. Frey a publié de nombreux articles en rapport plus ou moins immédiat avec les NTI: un bilan sur les logiciels éducatifs, une étude sur les caractéristiques des enseignants utilisant l'informatique -ou pas-, un article sur l'économie de l'éducation relatif à l'utilisation de l'informatique à l'école, une évaluation de la position de la Suisse dans le champ international (cf. bibliographie).

 

Recherches futures

 

K. Frey prépare un nouveau rapport dans le champ des Nouvelles Technologies de l'Information pour 1995 qui contiendra les résultats d'une enquête menée auprès de 20'000 soldats pendant la 3ème semaine d'école de recrue. Le but de l'enquête est de sonder l'état des connaissances relatives à l'informatique (computer-litteracy) chez les jeunes suisses. Les jeunes filles seront également incluses dans cette étude.

 

Contact, références

 

* Frey K. (1988), Auswirkungen der Computerbenutzung im Bildungswesen: Ein Ueberblick über den heutigen Stand des empirischen Wissens, (30 pp polik.; ETH Zürich).

* Karl Frey est professeur à l'Institut des sciences du comportement (Institut fuer Verhaltenswissenschaft) de l'Ecole Polytechnique Fédérale de Zurich.

 


[14] La mesure de cet indice est obtenue en faisant la différence entre le score d'un groupe expérimental et celui d'un groupe de contrôle et en divisant ce nombre par l'écart-type du groupe de contrôle. Un indice de 0.4 ou 0.5 indique une efficacité double du procédé testé dans le groupe expérimental par rapport au groupe de contrôle.

PNR33 - NFP33 - 9 NOV 1996

Generated with Harlequin WebMaker

TECFA Research * AGORA PNR33 - NFP33