Section 1. Etudes de Cas: les projets

Etude n 4: Diplôme d'études supérieures STAF
Description

 

L'université de Genève a créé à l'automne 1994 un diplôme d'études supérieures délivré par la Faculté de Psychologie et des Sciences de l'Education (FPSE) et intitulé " Science et Technologie de l'Apprentissage et de la Formation ".

Le profil professionnel visé par ce diplôme est celui d'une personne capable de participer à la conception et à l'évaluation de logiciels de formation, d'apprentissage ou de communication. Cette participation peut prendre deux formes:

s'intégrer dans une équipe pluridisciplinaire dans le cadre du développement d'un logiciel important ou de tout environnement d'apprentissage ou de communication médiatisé.

développer individuellement des logiciels ou des maquettes dans une phase de prototypage.

Au-delà du contenu, ce diplôme se singularise par sa forme. En effet, les responsables souhaitent que la forme du diplôme soit cohérente avec son contenu, à savoir qu'il exploite intensivement les nouvelles technologies de l'information comme moyen d'enseignement (et non seulement comme objet de cet enseignement). Cette cohérence devrait fournir aux étudiants une solide base empirique et pratique, laquelle est d'ailleurs renforcée par un stage.

La formule proposée consiste à découper l'année académique en six périodes de 5 semaines. Chaque période comprend une semaine de cours intensifs, suivie de quatre semaines de travail à domicile supervisé par courrier et conférences électroniques. Il s'agit donc d'une formule qui associe le travail intensif en groupe (comme dans la conduite de projet) et le travail à distance par l'intermédiaire d'un réseau informatique. De plus, les universités qui ont mis en place une formation de ce type (l'Université de Lancaster, par exemple) ont constaté que cette formule correspondait bien aux demandes des étudiants, que leurs activités professionnelles contraignent d'habiter trop loin du site d'enseignement.

 

Expériences analogues en Europe

 

De nombreuses universités et institutions de formation supérieure, tant européennes que nord-américaines, ont déjà mis en place des formations dans le domaine des nouvelles technologies de la formation et de la communication à visée éducative. Il s'agit souvent d'initiatives conjointes universités-entreprises ou de collaborations entre universités dont les curricula présentent des orientations complémentaires. Les programmes de recherche européens - respectivement COMETT et ERASMUS - constituent un cadre idéal pour ce type de projet.

 

 Formation Européenne en Technologie Educative (programme ERASMUS):

Formation pluridisciplinaire de type généraliste: sciences de l'éducation et de la communication intégrant les aspects technologiques des médias conventionnels (techniques audiovisuelles) et informatiques (EAO, IA, langages et systèmes auteurs).

MScITL Course: University of Lancaster

Formation continue postgrade dont l'objectif est de former les étudiants au développement et à l'évaluation de matériel d'apprentissage basé sur les technologies de l'information. Une part importante de la formation est consacrée à la gestion de projet et à l'analyse des besoins de formation.

 

Formation Postgrade en Informatique et Télécommunication: NDIT/FPIT:

Formation proposée dans le cadre du programme COMETT, elle s'adresse en priorité aux professionnels de l'informatique et des télécommunications.

TECFA est bien placé, dans ce cadre, pour proposer une formation qui sera reconnue au niveau international en raison de ses implications dans les programmes européens de recherche et de formation: programme DELTA (projet JITOL) et programme de l'ESF (Learning in Human and Machines) pour la recherche et programme ERASMUS pour l'enseignement.

Recherche

 

Les recherches menées au sein de TECFA ont pour objet l'étude des processus d'apprentissage par enseignement dans des situations qui mettent en jeu un support technologique. Il s'agit soit de tester des hypothèses de nature psychologique ou pédagogique au moyen d'outils technologiques (ordinateur, vidéo,...), soit d'étudier les effets de variables spécifiques à l'interaction entre un sujet et un outil technologique, soit, enfin, de modéliser les différentes formes de communication des connaissances médiatisées par un artefact technologique. Dans le premier cas, l'outil technologique est un support expérimental; dans le second cas, l'objectif est d'améliorer les connaissances permettant de créer ou d'adapter cet outil aux situations d'apprentissage par enseignement (notamment la conception de logiciels); dans le dernier cas, il s'agit d'une contribution à une analyse des pratiques discursives et des formes de représentation audio-scripto-visuelles considérées soit comme moyen soit comme contenu d'enseignement.

Le diplôme STAF pourrait faire l'objet d'une recherche sur l'un des thèmes évoqués ci-dessus. D'autre part ce type de recherche, utilisant les technologies à disposition, appliqué à une situation réelle d'enseignement correspond aux spécifications des projets européens tels qu'ils sont définis dans le 4ème programme cadre.

 

 

Conclusion

 

 

Une cause fréquemment citée des difficultés d'intégration des NTI dans l'enseignement est le manque de collaboration entre les sciences humaines et l'informatique. Le diplôme STAF permet de combler en partie cette lacune en donnant aux étudiants les moyens de construire le chaînon manquant entre les aspects psycho-pédagogiques et technologiques des NTI.

Contact, références

 

* TECFA - FPSE - Université de Genève - Brochure de présentation du diplôme STAF - Règlement d'études et plan d'études;

* P. Mendelsohn, TECFA, FPSE, Université de Genève - route de Drize, 9 - CH 1227 CAROUGE

 



PNR33 - NFP33 - 9 NOV 1996

Generated with Harlequin WebMaker

TECFA Research * AGORA PNR33 - NFP33